Skip to content

Les antioxydants, c’est quoi ?

Grâce à leurs composés actifs, les antioxydants permettent de lutter contre les radicaux libres. Véritable capital santé, ils aideraient nos cellules à vieillir moins vite et protégeraient notre organisme des maladies cardiovasculaires, inflammatoires et des cancers.

Dans la recette des choux fleur rôtis au curcuma (recette ici), je vous ai parlé des antioxydants et des radicaux libres. Un peu chinois tout cela, n’est-ce pas ?

Alors prenez deux petites minutes pour lire la suite.

Il faut d’abord comprendre ce que sont les radicaux libres pour comprendre les bienfaits des antioxydants et leur rôle. Ce sont tout d’abord des substances chimiques instables indispensables au bon fonctionnement de notre corps : la création des radicaux libres nous indique que notre corps “fonctionne normalement”.
Les cellules produisent de l’énergie (pour le fonctionnement de nos muscles, de nos organes, de nos fonctions immunitaires) en brûlant du sucre, des graisses ou encore des protéines. Ces réactions chimiques se déroulent en présence d’oxygène et génèrent une forme de déchet, appelés « radicaux libres » (appelé stress oxydatif). À la longue, ces radicaux libres endommagent les cellules, y compris au niveau de l’ADN.

Un peu plus en détails

Plusieurs types de radicaux libres existent :

  • l’anion superoxyde (O2–)
  • le peroxyde d’hydrogène (H2O2)
  • le radical hydroxyle (OH)

Ces molécules sont instables parce qu’il leur manque un électron ou parce qu’ils ont un électron en trop (“qu’ils ont perdu ou gagné”, petite aparté pour les bacheliers). A cause de cet électron “seul”, la molécule va essayer de perdre un électron ou d’en trouver un autre pour revenir à un nombre pair. C’est donc cette instabilité qui est à l’origine du stress oxydatif.


Le stress oxydatif est la réaction en chaîne : la perte d’un électron par un atome va entraîner un gain d’électron par un autre atome qui va vouloir s’en débarrasser ou en récupérer un autre au détriment d’un autre, et ainsi de suite…

Et leurs rôles dans tout cela ?

Si notre corps ne contient pas assez d’antioxydants pour limiter l’action des radicaux libres, cette oxydation va détruire certaines cellules et entraîner des réactions en chaîne qui peuvent conduire à certaines maladies.

Les antioxydants permettent donc de lutter contre l’attaque des radicaux libres : ils contrecarrent l’oxydation d’autres molécules de notre organisme provoquée par ces radicaux libres. On trouve des antioxydants dans notre alimentation notamment dans les aliments riches en vitamines C et E, en oligoéléments, en polyphénols et en caroténoïdes. La vitamine C par exemple, les éradiquent directement et les polyphénols luttent contre leur formation. En conclusion, les antioxydants servent à ralentir notre vieillissement.

Les aliments riches en antioxydants :

Organic cacao beans
Cacao
  • le cacao
  • le thym
  • les noix, amandes, noisettes
  • les fruits et légumes
  • les baies de goji
  • les céréales complètes
  • les produits laitiers
  • les viandes
  • les huiles d’origine végétale
  • l’ail
  • le thé

Et parmi les plus riches :
Les baies d’açaï, les noix de pécan, les noisettes, les pruneaux, le raisin rouge, la mûre, les myrtilles, la fraise, les pommes, la prune violette, la grenade, l’orange, le kiwi le chocolat cru.

Red pomegranate juice in a glass, ripe and cut pomegranate and a sprig of mint on a gray background
Grenade

Sources :

  • https://www.nana-turopathe.com/comprendre-les-bienfaits-des-antioxydants-pour-rester-en-bonne-sante/
  • https://www.medoucine.com/blog/les-meilleurs-anti-oxydants-naturels/

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email